DSC09004-rr(photo prise à Ko Tarutao, datant d'il y a un an où nous étions à l'heure qu'il est en Thaïlande, non retiens tes larmes!)

Il y a quelque chose qui me tient particulièrement à coeur dans le projet de Minabulle: mettre de la poésie dans votre quotidien. Cela peut paraître un peu naïf, mais du plus loin que je me souvienne, je me rends compte que j'ai toujours été dans cette recherche: se construire une jolie vie, un quotidien aussi doux que possible.
Je m'accroche à mes idéaux comme à tant d'objectifs de vie, car je suis de ceux qui croient que l'on peut changer les choses, petit à petit et de l'intérieur, et à commencer par chez soi. Puis autour de soi. Et de plus en plus loin. Comme des cercles centrifuges.

Je ne sais pas si vous avez vu ce film "Captain Fantastic"? Si non je vous le conseille vivement! C'est une formidable épopée d'un père qui se bat pour ses idées sur l'éducation, un road-movie où, par la force des choses, lui et ses enfants sont obligés de se confronter à la société après avoir grandit en autarcie, et c'est une belle leçon sur la tolérance, l'ouverture d'esprit, l'élévation intellectuelle, l'accomplissement de sa personnalité et la remise en question . Ce genre de film dont vous ressortez plein d'entrain et de joie et qui donne envie de s'accrocher à ses utopies.

captain-fantastic-poster

Mais le film nous montre aussi que la limite n'est jamais évidente à trouver entre ses idéaux et la société dans laquelle nous vivons, et leur compatibilité est parfois délicate. Il y a toujours un équilibre fragile à trouver, mais il est possible de mettre une dose d'utopie dans son quotidien, sa vie de famille, l'éducation que l'on choisit de donner à ses enfants.  Ça peut se jouer sur beaucoup de plans finalement...
C'est un peu ce à quoi je m'accroche avec Minabulle: montrer qu'il est possible de garder certaines valeurs et de les transmettre. Une production à échelle humaine, miser sur la qualité plutôt que la quantité, créer une nouvelle forme de fabrication plus éthique, plus écologique, être actrice de mes utopies...

PS: je vous écris ces quelques lignes en écoutant notre bon vieux Jacques Brel que j'ai fait entendre aux enfants avant d'aller à l'école ce matin. Et vous savez, ces moments fabuleux où vous avez l'impression de ré-entendre VRAIMENT une chanson, ressentir sa puissance, ses mots, sentir monter en soi une vague de bonheur incroyable? Et bien, "la valse à mille temps" ce matin c'était ça!

PPS: pour ceux qui ne le sauraient pas, dernière démarque dans la boutique: -60% avec le code magique YOUPI60 ;)

Je vous souhaite un doux week-end,

signature blog