DSC00432

C'est une réponse somme toute assez subjective, et chacun peut trouver de la poésie dans son quotidien à sa façon.
Mais voici moi comment je vois ça. Il s'agit finalement de se rendre disponible à ça, et ça permet de s'ancrer dans le présent.

Je trouve que ça passe beaucoup par: apprécier les sensations.
Marcher pieds nus dans l'herbe, l'odeur de la pluie après une chaude journée, souffler sur les pissenlits et regarder la danse de leurs graines volatiles, admirer les couchers de soleil, sentir l'odeur des violettes et les manger pour voir si leur goût est aussi prononcé, le bruit du vent dans les arbres, s'assoir dans la maison à l'endroit où le soleil donne et sentir ses rayons réchauffer la peau, écouter vraiment la sonorité de certains mots comme "plume", faire un vœu au premier papillon du printemps...

Et puis...
S'inspirer des enfants qui sont une source intarissable d'émerveillement. Les enfants SONT des poètes nés!
Toutes ces choses qui rendent le quotidien plus doux et font que notre attention se porte sur les petits bonheurs de la vie.

PSSt: depuis quelques temps, j'envoie une douceur tous les dimanches soir à mes lecteurs: un message inspirant et inspiré pour finir la semaine en douceur (ou la commencer, c'est selon!).
D'ailleurs, je commence à recevoir des propositions de douceurs aussi, c'est top! Ça vous dit? C'est ici!

Bon week-end et à dimanche soir pour certains!

signature blog